100% de réussite au CAP de cuisinier

C’est en présence de Gérard Baudot, Directeur général du CIFA de Mercurey, d’Antoine Diaz, Président de l’AIFA, qu’Éric Michoux, Maire de la commune, a procédé, jeudi, à la remise des diplômes aux 4 personnes de la promotion 2016-2017 qui ont obtenu leur CAP de cuisinier. Cette formation a été dispensée en totalité à Épervans dans des locaux de la mairie et dans les cuisines du Hameau étoilé. Parmi les invités figuraient les 5 apprenants qui composent la nouvelle promotion. (Robert la Camera (CLP/JSL)
epervans recompenses2017

stagiaires 2017 2018

http://c.lejsl.com/edition-de-chalon/2018/03/13/100-de-reussite-au-cap-de-cuisinier

 

Lundi soir, au Hameau Étoilé, c’est en présence du Maire d’Épervans, Éric Michoux, de GérardBaudot, Directeur du CIFA Jean-Lameloise (Centre Interprofessionnel de Formation des Apprentis) de Mercurey, et d’Antoine Diaz, Président de l’AIFA (Association interconsulaire pour favoriser l’apprentissage), qu’une réception a été donnée en l’honneur des quatre ex-apprentis cuisiniers (promotion 2016/2017) qui ont obtenu leur CAP.

Si tous ont retrouvé un emploi rapidement ou ont eu recours à l’intérim, l’un d’eux, Frédéric Marsot, officie depuis sept mois dans un restaurant à Corpeau ; l’Auberge du vieux Vigneron. Il a été promu récemment Responsable des entrées. À 45 ans, ce passionné de cuisine a connu un parcours plutôt atypique puisque, avant de tout lâcher sans regret pour se lancer dans l’aventure, il a vendu des voitures pendant 17 ans.

FrédericMarsot 

« Aujourd’hui, je ne regrette absolument pas ma reconversion. J’ai eu la chance de bénéficier d’excellentes conditions de formation et d’un excellent maître de stage qui a su me conseiller et me former pendant mes périodes en entreprise, confie Frédéric Marsot. J’en profite également pour souhaiter autant de bonheur à la prochaine promotion. »
(Robert la Camera CLP/JSL) 

http://c.lejsl.com/edition-de-chalon/2018/03/14/frederic-marsot-abandonne-les-voitures-pour-la-cuisine

 

 

Les Indonésiens au CIFA

Les Indonésiens au CIFA

Une délégation de 23 jeunes Indonésiens âgés de 15 à 17 ans scolarisés en lycée dans la capitale de Sumatra du Sud, Palambang, sont venus 15 jours au CIFA à Mercurey. Ils étaient accompagnés d’un professeur d’anglais et d’une guide.

Ils ont découvert lors de leurs deux semaines de présence les métiers de coiffeur, photographe ainsi que les métiers de l’alimentation, intégrés dans des classes d’apprentis.

Leur séjour a été agrémenté par une visite de Chalon et de ses quartiers historiques, du musée de la photographie, et d’un déplacement à la découverte du vieux Lyon.

Cette initiative a pour but de promouvoir les échanges éducatifs et culturels entre la France et l’Indonésie, qui ont fait l’objet d’un accord signé en mars 2017 entre le CIFA, l’association France-Indonésie et le gouvernement du Sud Sumatra.

Les jeunes ont vécu une expérience riche et intense.

Indonesiens cifactu

La générosité de la filière Boucherie

Suite à une demande de subvention du CIFA Jean Lameloise, la Confédération Française de la boucherie charcuterie-traiteur (CFBCT), par son organisme paritaire collecteur agréé Agéfos PME, structure assurant la gestion du financement de la formation professionnelle continue, a remis lundi 25 septembre 2017 au directeur  du centre de formation mercuréen une dotation de 15000 €.

Sur 63 demandes, 38 ont été acceptées, dans la limite du budget de 600 000€ alloué par l’OPCA. A noter que la CFBTC est seule à reverser des fonds aux centres de formation d’apprentis. Le chèque a été remis par Pascal MOINE, de la boucherie Au tendre Charolais à Givry, à Gérard BAUDOT, Directeur du CIFA et Antoine DIAZ, Président de l’AIFA (Association interconsulaire pour favoriser l’apprentissage). La somme servira à l’amélioration des conditions de travail des apprentis de la section boucherie, au nombre d’une centaine à la rentrée 2017.