Une apprentie du Cifa remporte le MAF régional charcutier-traiteur

Apprentie au Cifa Jean Lameloise, Maïlys Bourgeois représentera la région lors de la finale du Meilleur Apprenti de France charcutier-traiteur.
C’est au cœur même de son centre de formation mercuréen que l’Autunoise Maïlys Bourgeois s’est imposée mardi 15 janvier 2019 en finale régionale (ancienne région) du Meilleur Apprenti de France charcutier-traiteur. Une belle réussite pour cette jeune femme de 19 ans, très investie dans son métier. « Ça fait du bien », s’est-elle exprimée entre deux larmes d’émotion.
Une récompense pour sa ténacité : C’est aussi une belle revanche pour cette Autunoise affable et sensible, « car beaucoup de personnes m’ont dit que je n’étais pas capable de réussir ! », précise-t-elle.
Soutenue par le Cifa Jean Lameloise, par son formateur Frédéric Muller et par le syndicat des bouchers charcutiers-traiteurs de Saône et Loire, Maëlys leur a joliment renvoyé l’ascenseur en gagnant le droit de participer à la 48° grande finale nationale, qui se tiendra du 22 au 24 février prochains, au Ceproc (centre Européen des Professions Culinaires), dans le cadre du salon international de l’agriculture, au parc des expositions de la Porte de Versailles, à Paris.

Au terme de 12 h d’épreuves, Maëlys a su assurer une bonne présentation des deux pièces imposées et l’emporter devant Eloi Carrion (Ecole de métiers de Dijon métropole), Clarisse Perreira et Julien Monnot (Cifa Auxerre) en séduisant le jury présidé par Guy Tourdias, président de la CNCT (Confédération Nationale des Charcutiers-Traiteurs). Actuellement en deuxième année de CAP Charcutier-Traiteur, Maëlys Bourgeois envisage de continuer à se former avant de se lancer dans la vie professionnelle. Elle désire créer son entreprise, en association avec une amie en BP boucherie, au Cifa de mercurey. De quoi rendre fier un papa ancien boucher-charcutier qui a sans doute été le point de départ de la passion de la jeune femme.
Emmanuel Mère (CLP) JSL

La soirée " récompenses 2018"

Comme chaque année, une soirée a été organisée en présence des parents, des Maîtres d’apprentissage, du personnel du CIFA, afin de récompenser les jeunes apprentis diplômés en 2018. Il s’agit de mettre à l’honneur tant les jeunes ayant eu des résultats exceptionnels que ceux qui ont eu un parcours atypique.

39 jeunes ont été sélectionnés par les formateurs de leur dernière année de formation. Certains sont encore au CIFA pour une poursuite d’études, d’autres sont par exemple salariés, et ces derniers sont donc revenus à Mercurey pour ces récompenses.

Ce sont de beaux succès que quelques-uns ont pu partager. Nombreux sont ceux qui travaillent, si certains ont déjà pris leur envol en créant ou en reprenant une affaire, d’autres ont intégré des établissements haut de gamme, pour certains à l’étranger.

C'est au cours de cette soirée que Monsieur MOINE, président du syndicat des bouchers, a remis un chèque de 10000 euros au nom de la profession par l'intermédiaire de l'Agefos boucherie à Monsieur BAUDOT, Directeur général du CIFA.

 

Cette belle soirée de convivialité s’est terminée par un cocktail apprécié de tous.

Bravo à tous ces jeunes et à tous ceux, qui, de près ou de loin, les ont accompagnés dans leur parcours.

 

Chq bouchers

Départ en retraite d'Anne-Marie LACOQUE

Départ en retraite d’Anne-Marie LACOQUE

Le 16 novembre 2018, c’est Anne-Marie LACOQUE qui a été mise à l’honneur pour tourner la page de sa vie professionnelle, et c’est autour de collègues que lui a été souhaitée une excellente retraite.

Elle est entrée en 2005 au CIFA en tant que salariée du groupe Avenance qui a assuré la gestion du self jusqu’en 2007. À cette date, le CIFA a repris la gestion en interne et c’est donc tout naturellement qu’Anne-Marie est devenue salariée du CIFA en tant qu’agent de service, puis à l’internat.

Anne-Marie a été saluée pour le sérieux et l’investissement dont elle a toujours fait preuve dans son travail, et a été remerciée vivement pour l’aide ponctuelle qu’elle a bien voulu apporter dernièrement.

Nous lui souhaitons une excellente retraite entourée de sa famille, enfants, petits-enfants et de sa passion de la pêche !

Départ à la retraite de C. BERTHAUT

Départ à la retraite de Christine BERTHAUT

 

C’est le 25 octobre dernier que Christine BERTHAUT a fêté le même jour son départ en retraite et son anniversaire, un cumul de beaux évènements !

Après avoir passé un BAC littéraire et artistique, Christine a passé quelques temps à l’étranger pour parfaire son anglais ; en Angleterre puis en Tchécoslovaquie, avant de s’inscrire en fac de Lettres modernes à Dijon. Elle a donné quelques cours particuliers et réalisé des enquêtes pour une école de Commerce.

C’est en 1983 que Christine a démarré sa carrière de formatrice auprès de divers organismes, et elle a intégré le CIFA en 1988 pour y devenir formatrice. Sa polyvalence, (anglais, français, histoire/géo) et sa volonté d’apporter le meilleur aux jeunes a été appréciée au CIFA. Elle a toujours œuvré pour que les jeunes réussissent.

Nous lui souhaitons une retraite heureuse entourée de sa famille, enfants, petits-enfants et à ses diverses occupations artistiques.

Retraite de Marie-Anne WETTSTEIN

Départ en retraite de Marie Anne WETTSTEIN

C’est le 4 octobre 2018, au CIFA, que Marie-Anne est venue tirer sa révérence après une carrière riche d’expériences diverses.

Marie-Anne est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Arts et titulaire d’un BTS d’expression visuelle. À son entrée dans le monde du travail, elle a pu exprimer ses compétences et sa passion chez des architectes, dans une entreprise de jeux vidéo, une agence de design... C’est en 1991, à son arrivée ici au CIFA, qu’elle a décidé de mettre ses compétences au service de l’enseignement, avec la fonction de formatrice.

Au cours des années, Marie-Anne s’est vu confier la création de notre logo, la signalétique de notre centre, les cartes de vœux, ceci en interne, mais elle a su mettre son savoir, sa bonne volonté, sa bonne humeur au service d’autres organismes comme Média Pôle, le Centre pénitentiaire avec des interventions auprès des majeurs puis des mineurs, et dans sa commune de résidence pour la prise en charge des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires).

Passionnée de dessin et altruiste, c’est un duo de qualités qui a permis à Marie-Anne de faire un superbe parcours.

Nous lui souhaitons une bonne et heureuse retraite, période pendant laquelle elle va pouvoir s’adonner à toutes ses passions, celle d’avant : le dessin, celle de maintenant : les voyages, la montagne et toutes celles, nombreuses, qu’on lui souhaite de découvrir, tout en continuant à « cultiver l’art d’être grand-mère » !