Les Olympiades - Maud COURDAVAULT

Photo Maud et Nathalie

Des chiffres à la mesure de l'évènement !!!

700 jeunes au total ont concouru à la finale française des Olympiades des métiers à Bordeaux.

Ce sont 43 métiers qui sont représentés par la Bourgogne Franche-Comté et ce sont 60 métiers au total pour la France ! Dans des métiers divers et variés allant de la maçonnerie à la charcuterie, en passant par la bijouterie, la mécatronique, le Web design etc

Les épreuves ont été éprouvantes, regroupées en une vingtaine d'heures sur deux journées et demie, de 8h à 17h sans interruption, d’une vingtaine d’heures d’épreuve sur 2 journées et demi, Maud COURDAVAULT concourait en service en salle. Sur ce métier, 15 jeunes de 15 régions différentes se sont affrontés dont un jeune « abylimpics »; champion handisport.

Maud était accompagnée de sa formatrice Nathalie COUTURIER, très investie dans la préparation de ce concours, et de son maître d’apprentissage M. Laurent COMBA du restaurant  Le St Laurent situé à St Laurent Sur Saône tout aussi engagé dans sa réussite.

Maud termine à la très très honorable place de 6ème,  remportant aussi  la médaille d’excellence. Une belle fierté pour elle, le CIFA et son maître d'apprentissage ! Tous ces finalistes ont vécu une soirée inoubliable de proclamation de résultats!

Les 2 premiers de cette finale France se rendront à Abu Dabi, capitale des Emirats Arabes Unis pour la finale mondiale des métiers en octobre 2017.

Ce ne sont pas moins de 14 jurys qui ont noté cette profession. Au total, la Région Bourgogne Franche-Comté remporte 26 médailles tous métiers confondus. Très belle performance !!

Félicitations à tous ces jeunes et à tous ceux qui se sont investis !!

 

Les professionnels de la vigne devant l'objectif des élèves BTM photographie du Cifa Jean Lameloise

Le 17 janvier dernier, les élèves en BTM photographie  du Cifa Jean Lameloise ont présenté dans la nouvelle salle de réunion du batiment 1 du Cifa une superbe galerie de portraits de vignerons qui sera exposée lors de la Saint-Vincent tournante les 28 et 29 janvier 2017.
bache de 8 metres portraits vignerons  
Ces portraits représentants 38 professionnels de la vigne avec l'identification de leurs domaines seront ensuite disposés sur des bâches de 8 mètres de long et exposés dans divers lieux de passage à Mercurey et Saint Martin sous Montaigu.

L'idée de pouvoir mettre un visage sur un nom de domaine a été saluée par Guy Cinquin, ravi de cette confrontation entre les vignerons et les 5 élèves en BTM photographie (Brevet technique des métiers) d'Olivier Champagne (formateur en photographie).
Amaury Devillard, président du comité d'organisation de la Saint Vincent tournante a souligné que ce fut "une belle aventure humaine en totale symbiose" pour préparer cette belle fête. 
(E Mère CLP)   http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2017/01/20/les-vignerons-devant-l-objectif

photographes btm 2017 
expo photos vignerons

galerie de portraits exposée lors de la saint vincent tournante

 Lapse time de la galerie de portraits. 

Le Cifa a récompensé ses meilleurs apprentis

récompenses apprentis

Le Cifa Jean-Lameloise a récompensé mercredi 23 novembre dernier 32 des 448 jeunes qui ont validé leur formation diplômante à la session 2016. Ils ont été remarqués par leurs formateurs pour leurs qualités humaines et professionnelles et leur investissement sans faille dans leur formation.
Autour de Gérard Baudot, directeur du Cifa, différentes personnalités ont félicité les jeunes diplômés, des futurs artisans pour nombre d’entre eux qui se sont investis dans leur formation et représentent l’excellence des métiers.
Parmi eux, Clément Massenot (CAP charcutier), sacré en février Meilleur apprenti de France charcutier-traiteur, à Paris, s’est vu décerner la coupe du Cifa. Ce jeune a passé son contrat d’apprentissage chez Charles Traiteur , à Liernais (Côte d’Or). C’est avec le même maître de stage, Nicolas Charles, que Marjorie Rateau, apprentie au Cifa, a elle aussi été sacrée MAF charcutier-traiteur l’année dernière. D’autres jeunes apprentis ont également été remarqués pour leur parcours et la mention très bien obtenue à leur examen, à savoir Franck Hoareau (BTM pâtissier-glacier-confiseur), Suzie Bergerot (Bac pro vente commerce) et Carine Ferrand (BTM photographe).   (E Mère / JSL)

Découvrez la galerie photo du JSL sur 

http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2016/11/25/le-cifa-a-recompense-ses-meilleurs-apprentis   

 

 

 

Les Palmes Académiques pour P. ROSSIGNOL

fabien ben a salue l investissement des recipiendaires soulignant la qualite de leur engagement dans la politique educative de l academie photo monique pehu 1476730990 2

Patricia Rossignol, une vie déjà bien remplie.

Patricia Rossignol a reçu le 18 octobre dernier les Palmes académiques. Portrait de celle qui fut lutteuse de haut niveau  impliquée dans la vie communale, associative et au sein du club l’Alliance Chagny Sport.
Une chose est sûre, que ce soit en terre chagnotine ou aux confins de la Sibérie ou de l’Azerbaïdjan, le nom de Patricia Rossignol est synonyme de réussite dans le monde très fermé de la lutte, qu’elle soit féminine ou sambo.
Patricia Rossignol

Passée par le judo, avant la lutte
Native de Saint-Rémy, Patricia est l’aînée de trois sœurs et un frère (le petit dernier). Son père, adjudant-chef dans l’armée de l’air, médaillé militaire, a tenu le stand préparatoire aux métiers de l’armée de l’air, rue Pasteur, à Chalon. Une fois à la retraite, il a travaillé avec son épouse à l’Aeste (institut de formation).
Grâce à un ami commun, elle rencontre André, les tourtereaux deviennent mari et femme en 1976, de cette union naîtra Marc en 1977.
De sa scolarité, le terme privé revient tout au long de son cursus scolaire, aussi bien à l’école du Centre, à Chalon, au collège Saint-Dominique (BEPC) Chalon, puis au lycée privé des Arcades à Dijon (Bac F8 Médico-social).
Grâce à ses bons résultats en judo au niveau France, elle tente et décroche le brevet d’État à Montry (77).

De secrétaire à prof d’EPS

Ce sont alors les entraînements au CREPS ou elle côtoie les futurs Barjots puis à l’Institut national du sport, de l’expertise et de performance (Insep).
Elle commence comme secrétaire chez Relais Équipement Ecotel (restauration collective), puis chez Finimétal (radiateurs) et enfin secrétaire comptable au Casino de Santenay avant de rejoindre, en 1998, le CIFA Jean-Lameloise de Mercurey pour devenir professeure d’EPS.
2
En tant que sportive de haut niveau, elle a effectué une mission au titre de la Fédération internationale de lutte associée (FILA) d’un an en Tunisie pour faire travailler l’équipe nationale tunisienne de lutte.

Personnage très connu et estimé des Chagnotins, elle fait partie du conseil municipal en tant qu’adjointe aux sports, puis à l’enseignement depuis 2008.
JSL du 16 octobre 2016   Marc Boulnois (CLP)

 

 

Saint Vincent tournante 2017

saint vincent tournante

Lundi 17 octobre dernier,  Mercurey se préparait à accueillir la 73 ème Saint Vincent Tournante qui se déroulera les 28 et 29 janvier 2017. Une présentation officielle du 
futur évènement qui se tiendra à Mercurey et Saint-Martin-sous-Montaigu, la commune voisine, qui héberge elle aussi la célèbre appellation.
A trois mois de l'évènement, les organisateurs sont désormais dans la dernière ligne droite des préparatifs. La presse parisienne était notamment invitée.

saint vincent janvier 2017

GBaudot Directeur général du CIFAsaint vincent tournante mercurey 2017

Pour l'occasion, les formateurs et élèves du centre de formation d'apprentis de Mercurey étaient aux fourneaux.

formateurs cifa jean lameloise

 

Mercurey organisera la célèbre fête viticole pour la troisième fois de son histoire, après les éditions de 1962 et 1985. Cette troisième édition arrive dans la période la 
plus faste de l'appellation depuis sa naissance. Le Mercurey est en plein boum, notamment grâce à un bon rapport qualité/prix. Avec ses 650 hectares, c'est la plus 
vaste appellation bourguignonne en vin rouge. 

Saint Vincent

Une fête pour affoler les papilles:

A travers le vin mais aussi la cuisine, les chefs étoilés de Saône et Loire se sont joints à l'opération. Quatre des treize chefs étoilés étaient présents lundi au Caveau 
divin de mercurey, pour distiller quelques informations sur les plats qu'ils mettront en avant à l'occasion de la Saint Vincent tournante. Chaque dimanche à partir
de novembre, les chefs étoilés dévoileront en effet, à tour de rôle, dans le journal de Saône et Loire, une recette inspirée ou tout du moins accompagnée par un vin
de Mercurey. Une recette à refaire chez soi , et parfois à aller déguster dans leurs établissements.

Lors de la Saint Vincent tournante, les plats seront à déguster à travers les rues de Mercurey et Saint-Martin-sous-Montaigu. Des produits uniquement bourguignons,
pour respecter au mieux l'histoire culinaire locale. Le dîner de gala, qui rassemblera un millier de convives, sera également  un temps fort de la Saint Vincent. 
Imaginé par le triple étoilé Eric Pras (Lameloise, à Chagny), il sera préparé par les équipes du traiteur de Marcigny, Dominique Dansard. Un menu pour lequel les essais 
commenceront dans quelques jours. Le jour J , 48 cuisiniers, 40 sommeliers et 60 serveurs seront de la partie pour relever le défi.

 

pour visionner le reportage de France 3 Bourgogne: cliquez ici:reportage France 3 Bourgogne