title 1614366448

Marin Moreau est le meilleur apprenti (MAF) boucher de la région

Habitant de Gigny-sur-Saône dans le Chalonnais, Marin Moreau s’est imposé dans la sélection grande région Bourgogne Franche-Comté du concours des Meilleurs apprentis bouchers de France, édition 2021.

Il étudie au Centre interprofessionnel de formation d’apprentis (Cifa) Jean-Lameloise, à Mercurey. À 17 ans, Marin Moreau, a remporté récemment, au Centre de formation d’apprentis nivernais C2M (Campus métiers Marzy), la sélection de Bourgogne Franche-Comté du concours des Meilleurs apprentis bouchers de France, face à des candidats venus de la Nièvre, de Côte-d’Or, de Haute-Saône et de l’Yonne. Un concours remporté sur le fil par cet habitant de Gigny-sur-Saône avec seulement 12 centièmes de points de plus que son dauphin.

Cinq heures d’épreuves

Au terme de 5 heures d’épreuves, avec épaule de bœuf et épaule d’agneau à désosser, du travail sur un collier de bas de carré de veau, un rôti de veau, un rosbif, un rôti d’agneau et des paupiettes, il a gagné le droit de participer à la finale nationale les 11 et 12 avril prochains à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). « C’est passé vite. C’était sans difficultés majeures, mais j’ai pourtant fait une erreur sur l’épaule de bœuf qui a failli me coûter la victoire, révèle Marin avec assurance. Ça me servira de leçon pour la finale nationale… » Apprenti en deuxième année de CAP boucher, il est formé par Sébastien Bernard au Cifa de Mercurey et par le duo de bouchers composé de Laurent Grapin et Pascal Very à la Boucherie-charcuterie centrale de Sennecey-le-Grand.

C’est au contact d’un oncle agriculteur à Gourdon que lui est venue l’envie de se lancer dans le métier de boucher. Et il ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’il envisage de poursuivre son apprentissage en bac pro boucher doublé d’un CAP charcutier.

Un entraînement rigoureux

Mais avant cela, il faudra maîtriser les épreuves du concours pour envisager le titre suprême. S’il s’entraîne dans le cadre régulier de sa formation, son formateur au Cifa lui a proposé d’ajouter du temps de pratique. Le jeune boucher Gignerat s’entraîne également chez lui à la décoration des produits. Désormais, la pression est un peu plus importante, « car c’est le national », mais Marin avance avec sérénité et confiance dans sa voie professionnelle.

En photo : Apprenti en deuxième année de CAP boucher au Cifa de Mercurey, Marin Moreau a remporté la sélection Bourgogne Franche-Comté du concours des meilleurs apprentis bouchers de France.  Photo JSL /Emmanuel MÈRE Le samedi 27 février 2021