Le 26ème trophée Lameloise a eu lieu au CIFA Jean Lameloise ce 28 mars 2018. Organisé par l’Amicale des Cuisiniers sous la présidence d’Eric LAUPIN, formateur de cuisine au CIFA, ce concours est ouvert aux Établissements de Saône et Loire, CFA et Lycées.
Étaient présents sur cette épreuve Monsieur Jacques LAMELOISE et Eric PRAS, Chef au Restaurant Lameloise de Chagny, MOF 2004, et 3 autres MOF (Meilleurs Ouvriers de France).

Par cet évènement, c’est un nouvel élan que l’Amicale des Cuisiniers veut donner à ce Trophée Lameloise, avec pour objectifs d’une part d’en faire un concours de niveau régional, et d’autre part de tout mettre en œuvre pour qu’il devienne une référence au niveau de la Grande Région Bourgogne-Franche-Comté.

8 jeunes ont donc concouru sous le thème du sandre et de la saucisse de Morteau. Au cours d’une épreuve de 3h30, les jeunes devaient préparer 4 assiettes confiées à un jury d’une composition exceptionnelle :

Yohann CHAPUIS Président
Romuald FASSENET, MOF 2004, Parrain de cette promotion
Benjamin PATISSIER, MOF 2015
Sébastien CHAMBRU, MOF 2007
Jérôme BROCHOT
Cédric BURTIN
Daniel ROGIER

a b

i

8 jeunes ont participé, du CIFA Jean Lameloise mais aussi du Lycée Dumaine de Macon et du lycée Le Sacré Cœur de Paray Le Monial. Les résultats sont les suivants :
1er : Florian FAIVRE, apprenti CAP 2ème année, chez Frédéric DOUCET ; Hôtel de la Poste de Charolles.
2ème : Aloïs LABROSSE, apprenti BP 1ère année, chez Anne DOUCET ; Bistrot du Quai de Charolles.
3ème : Amélie PERNIN, apprentie BP 1ère année, chez Frédéric LAMY ; Restaurant Lameloise de Chagny.
Maxence CARDON-RAVAT, apprenti CAP 2ème année, chez Philippe MICHEL ; Restaurant La Marande de Montbellet a obtenu le prix Jean Paul CHOUIN de la plus belle assiette.
4ème : Jocelyn AUBOEUF, apprenti BP 1ère année, chez Guillaume NICOLAS ; Restaurant Larochette de Bourgvilain.
4ème ex-aequo : Laure MONTEIRO, apprentie 1ère année BP, chez Philippe GOISNEAU ; Restaurant Le Moulin du Gastronome. Victorien MONTEIRO du lycée Dumaine, Océane MOREL du lycée Sacré-Cœur.

c
d

e

f

Pour officialiser cet évènement et saluer ces jeunes méritants, étaient présents Monsieur CHARLIER du Conseil Régional, Monsieur REVOYRE de l’UMIH, Monsieur BOYER Président de la CMA, Monsieur DIAZ, Président de l’AIFA, Monsieur JUILLOT, Maire de Mercurey, Monsieur BAUDOT, Directeur général du CIFA Jean Lameloise.

g 

Vendredi 9 février 2018, le Député Rémy Rebeyrotte est venu visiter le CIFA Jean Lameloise et s’enquérir des interrogations concernant le projet de loi sur l’apprentissage.
Venu une première fois en 1979 en tant qu’attaché parlementaire d’André Billardon, le Député autunois de la 3° circonscription Rémy Rebeyrotte est revenu ce vendredi visiter le CIFA Jean-Lameloise. Découverte de l’établissement de formation d’apprentis, des divers laboratoires des métiers de bouche et autres salons de coiffure, ainsi que des rencontres avec les formateurs ont agrémenté sa visite. Celle-ci a été ponctuée par une réunion avec la Direction, les différents responsables éducatif et de formation, mais aussi les représentants des Chambres Consulaires et le maire de Mercurey, pour une discussion sur le devenir de l’apprentissage.

1
3

Le projet de loi, souhaité par l’Exécutif, est attendu au printemps pour réformer l’apprentissage.
Sur cette question, il y a nombre d'interrogations. « La loi est en cours de préparation, c’est l’occasion de faire remonter les messages, car on est dans le moment où se fait l’ajustement, a expliqué le député. Il faut remettre l’apprentissage au cœur de la formation, on est sur un enjeu majeur. »(...)

4
2
5

Au terme de l’entretien, le Député a tenu à féliciter les professionnels du CIFA, appréciant que "vous prenez le jeune dans toute sa dimension", avec une bonne méthodologie d’enseignement.
( CLP / Emmanuel  Mère )

article complet :http://c.lejsl.com/edition-de-chalon/2018/02/13/cifa-lameloise-la-loi-sur-l-apprentissage-au-coeur-de-la-visite-du-depute-rebeyrotte

 

 

Axelle DIAZ à l’honneur à l’Élysée, reçue par Emmanuel MACRON !

 

Axelle, meilleure apprentie boulangère-pâtissière de Bourgogne, a été reçue à l’Élysée avec d’autres jeunes pour remettre la galette des rois à Emmanuel MACRON.

« Pas angoissée, mais fière de vivre cette expérience ! », raconte-elle. Elle a découvert un protocole précis à suivre.

1,20m de diamètre, 5 Kg de pâte et 7 Kg de poudre d’amandes, ces deux galettes ont été faites par le boulanger Joël Picquenard.

C’est à 15h30 que le Président accompagné de son épouse, les a félicités individuellement et encouragés à poursuivre ce parcours professionnel en leur précisant qu’ils étaient « la relève ».

Les jeunes titrés meilleurs apprentis réunis à cette occasion ont coupé la galette après une séance photo avec le Chef de l’État.

Axelle a reçu une belle récompense et vécu une belle expérience. Elle poursuit sur un CAP Chocolatier au CIFA Jean Lameloise. Encore toutes nos félicitations !